La semaine dernière, j'ai passé deux jours à Agen pour le boulot. J'ai évidemment rapporté quelques pruneaux. J'adore ça. Ma mère aussi. Bref, seule une dizaine a survécu à nos attaques répétées. J'avais tout de même envie d'essayer une recette à base de pruneaux, sachant que Schtroumpf grognon déteste ça. Je voulais tant qu'il s'écrie à son tour: Vivent les pruneaux !
J'ai donc consulté Station gourmande et je suis tombée de ma chaise en voyant ses pruneaux au thé !Puis le cake associé !Moi qui adore le thé ET les pruneaux ET les cakes...
Je me suis donc lancée dans la préparation au thé (sans réglisse, avec un thé goût russe et quelques feuilles de menthe).
Puis j'ai fait le cake, mais avec ma recette de cake habituelle, c'est à dire celle de Sophie Dudemaine aménagée à ma façon: 3 oeufs, 170g de sucre semoule, 160g de farine, 1/3 de sachet de levure chimique, 150g de beurre.
Vu ce qu'il me restait de pruneaux, j'ai tout divisé par deux. Et en humant le mélange thé, pruneaux, épices, orange, cela m'a rappelé Marrakech et donné envie d'orientaliser encore un peu le mélange. J'ai donc fait ma pâte avec du miel à la place du sucre et j'ai ajouté une dizaine de noix de cajou éclatées au mixeur.
Et puis voilà:p5240091
p5250113

Au four, les minicakes !














Ils ont l'air moins compacts que le cake d'AnneE, surement une histoire de levure ou bien c'est le résultat de la miniaturisation. Le lendemain de la cuisson, ils ont commencé à bien rendre toutes leurs saveurs. Mais, je dois m'y résoudre, Schtroumpf grognon n'aime décidément pas les pruneaux. Ni le miel.

Ca en a fait plus pour les autres !
Merci AnneE pour ces excellentes recettes !