Jusque là je ne vous en avais pas parlé parce qu'on ne se connaissait pas très bien. Mais maintenant je pense que nous sommes suffisamment intimes pour vous révéler la vérité: nous avons des super-pouvoirs. Oui, nous, Gudule, moi-même, nos hommes. Je vous rassure tout de suite, nos intentions sont pacifiques. En général, on ne s'étend pas trop là-dessus de peur d'être marginalisés. On ne dénoncera jamais assez la discrimination qui frappe les super-héros, les grands médiums, les immigrés aliens et les gens simples comme nous, qui ont des super-pouvoirs. Sur cette forme particulière de racisme, voyez cet excellent brûlot militant (triptyque).
Comme vous n'y tenez plus, je vous dévoile nos aptitudes surnaturelles. Mon Schtroumpf, par exemple, maîtrise les flux électriques. Sa simple présence dans une pièce règle automatiquement les chaînes sur les téléviseurs, donne accès aux chaînes du câble sans abonnement. Plus simplement, il fait pousser des prises dans les murs, n'importe où, si l'envie lui en prend. Il fait disparaître les fils électriques aussi, le courant électrique se propage dans l'air, quand il le décide. Bon, c'est pas mal, très commode. Mais que dites-vous de ça: le Bonhomme de Gudule (non, rien à voir avec les poissons, les cannes, la mer ou les asticots) a le don d'ubiquité... dans le slip des gens. Il peut être à plusieurs endroits à la fois, mais UNIQUEMENT dans les slips. Je sais, c'est hyper flippant. Quand il m'a dit ça la première fois j'ai été horrifiée, mais maintenant que je le connais, je peux vous garantir qu'il n'abuse pas de son pouvoir.
Passons à MlleGudule. Elle possède un pouvoir télékinésique hors du commun. Attention, ce n'est pas comme dans les films (qui racontent n'importe quoi), elle ne déplace pas les objets, elle amène les gens à faire ce qu'elle souhaite. Entre nous, on appelle ça son autorité naturelle. En général, elle maîtrise bien sa puissance, mais parfois son autorité s'étend au-delà de son contrôle et les gens excèdent ses désirs. Un seul exemple, en deux oeillades elle a faire naître l'amour entre un hétérosexuel confirmé et un petit Mexicain aux doigts de fée. Ah oui, j'allais oublier, Gudule est aussi Pousse-au-vice, c'est une ramification de son super-pouvoir. A son contact, on se sent immédiatement pris d'une soif alcoolique et d'un appétit inextinguibles, on ne peut retenir ses confidences, on se sent bien, on flotte, on est en son pouvoir !!

Même moi qui suis au courant, je me fais encore régulièrement avoir. Alors que je n'avais jamais cuisiné de potimarron et que, dans l'ensemble, je me méfie des courges, il a suffit d'un potage de Gudule, pour que je rende les armes et que je m'y mette à mon tour.
PB1700221
Potages Trompe l'oeil:
1 potimarron
1 pomme
1/2 orange
1 citron vert
2 petites betteraves
1 cube magique de légumes
1 peu de crème

Cuire le potimarron selon la technique éprouvée (dans de l'alu, une heure à four doux), puis le peler. Diviser la chair en deux. Faire cuire la première moitié pendant un quart d'heure avec 25 cl d'eau, la pomme et la moitié du cube magic. Et l'autre moitié avec les betteraves, l'autre demi-cube et toujours 25 cl d'eau. Mixer les deux préparations. Ajouter le jus d'orange à la préparation à la pomme, le jus de citron vert à celle aux betteraves. Crémer selon son goût. Vous pouvez parsemer le potage pomme-potimarron de dés de chèvre, ça se marie très bien.
C'est assez troublant: on a l'impression qu'on va manger une soupe de carottes et une de tomates !
PB1700391PB1700341

Avec tout ça, je ne vous ai pas parlé de mon petit pouvoir à moi. Il faut dire que c'est un peu gênant, ce n'est pas le plus agréable des dons surnaturels (surtout pour les autres): j'ai le don d'Intarissabilité. Un peu comme la Méduse, je peux pétrifier mes adversaire, mais pas avec mes yeux, avec mon débit. 12 700 mots minute. Inutile de vous dire que quand je m'efforce de ne pas trop saouler mon entourage, j'ai l'impression de regarder un film image par image. Trouble associé: tout m'intéresse. Pas un sujet qui ne puisse déclencher l'intarissabilité. C'est dur d'être "différent".