Cette fois-ci Scally a dépassé les bornes !! Elle m'a complétement engourouté c'est vrai, mais là, vraiment, elle exagère !

Je vous raconte, tout d'abord, je me suis dirigée comme aveuglement au rayon où se trouvait le beurre de cacahuètes (déjà c'est louche..).
J'ai pris le pot, c'était plus fort que moi, je ne pouvais pas lutter, mes volontés étaient totalement annihilées.
Mon Ange Gardien du Gras (Jean-Michel) était impuissant sur ce coup-là. R0016324
Sans doute avait-il été refoulé aux portillons du magasin (faut dire qu'il sonne souvent).
Pire encore, le Bonhomme était en Bretagne, à nouveau parti taquiner la morue..

Je me retrouvais donc seule, face à mon Destin, dans le Supermarchand.. Damned !

De retour à la maison, dans un état second, j'ai mystérieusement ouvert LE livre "sur les muffins (and co)" à la page des "cookies au beurre de cacahuètes". Etrange tout de même..

Puis telle une zombie, j'ai pris un saladier, et je me suis exécutée dans une sorte de danse-transe hypnotique (je vous jure).
Scally a même poussé le vice -extralucidement- à me faire rajouter des ingrédients pour customiser les cookies..

Mais là où j'ai eu envie d'appeler SOS Secte & Cuisine, c'est quand j'ai vu les proportions de matières grassales de la recette..
Non Scally ! Autant de gras dans ces cookies c'est pas possible, y a danger !!
C'est des coups à se retrouver lipo-sucée de la fesse dans une Clinique de la Forêt Noire !

Heureusement Jean-Michel (vous savez, l'Ange du Gras), est réapparu et il m'a donné enfin la force désobéir à Pascale (c'est son nom de gouroute).

Pour une vingtaine de cookiz (proportions changées par Jean-Mi) :

  • 75g de beurre mou,
  • 1 grosse CàS de beurre de cahouètes,
  • 120g de sucre roux,
  • 1 oeuf,
  • 150g de farine,
  • 1 CàC de levure chimique,
  • une dizaine de lamelles d'écorce d'orange confite, hachées menu,
  • 1 grosse CàS de pépites de chocolat.

Mélangez le beurre et le sucre. Une fois que le mélange est crémeux, ajoutez le beurre de cahouètes. Puis l'oeuf, ensuite la farine et la levure.
Ajoutez enfin les morceaux d'écorce d'orange, et les pépites de chocolat. Bien mélanger.
Disposez ensuite des petits tas de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou sur un tapis de cuisson.
Enfourner à Th.6 pendant 10mn. Laisser refroidir sur une grille. Proprement délicieux. Il n'y a pas de mot pour décrire à quel point ils sont diaboliques.

Vos paupières sont lourdes, vous êtes bien installés dans votre cuisine, mon blog vous berce (ceci est un message subliminal), vous vous imaginez en train de dévorer les meilleurs cookiz sans prendre un gramme (arnaque) vous allez faire immmmmédiatement ces cookiz, (attention cependant de ne pas vous brûler avec le four, quand on est hypnotisé c'est le risque), à 3 vous cuisinez, à 3, je vais compter, 123, COOKIIIIZ !

Mais comme je ne suis pas sortie d'affaire niveau cookino-dépendance, j'ai vite été chercher de nouveaux adeptes (au boulot y a du potentiel..) et pour être sûre que ça marche, j'ai offert les cookies accompagnés d'un rituel vaudou (un café bien fort et peu sucré) gniark gniark.. AHHOUUMMMIAAAAMM AHHOUUMMMIAAAAMM..

Voici les restes des victimes..

R0016326R0016329R0016344