PB2100621

Y'a des jours comme ça où tout ne va pas pour le mieux, où tout part en c... C'est pas moi qui le dis, c'est Didier-Joey Morville-Star. Je ne sais pas s'il faut se réjouir de la récente évolution de ce garçon. Passer de gifleur d'hôtesse de l'air- maltraiteur de primate, à promoteur du droit de vote et défenseur des classiques de la chanson française (Brassens et Moustaki, excusez du peu), ce n'est quand même pas banal. Passer de Niklapolice à Starakadémy, non plus. Je vais pas dire du mal de la Starak pour le principe, c'est juste que quand j'ai vu Joey "chantant" Laisse pas trainer ton fils, (évidemment, pas Passe le oinj, faut pas déconner quand même), à côté de Mikonos Alliagas, j'ai pris un terrible coup de vieux. Mais où est passé le temps où j'écoutais Le Supreme, à donf, dans la Peugeot 205 à ma mère, sur l'auto-radio-cassette -mais si, la cassette, vous vous souvenez, ce petit boitier en plastique contenant une bande magnétique enroulée sur deux petites mollettes, si-si, ça vous reviendra quand vous en verrez une.

Bref, y'a des jours où tout part en sucette alors qu'on voulait faire des cookies. Mon idée était de me rapprocher des Hellodelou (la version tout choco), que nous consommions avec délectation au temps de Paris sous les bombes. Justement, j'ai eu un beau tapis de cuisson pour mon anniv... Et là, c'est le drame. J'essaie une recette, pourtant éprouvée. Echec total. Les cookies ont attaché au tapis de cuisson. Il étaient trop cuits, pas croustillants pour deux sous. D'où dépression. D'où envie de cookies consolateurs. Petit tour sur la toile. Et voici sous mes yeux ravis la recette de Maître Felder: je garde le principe (en particulier le boudin de pâte, qui règle bien des problèmes techniques), je parfume à ma façon, et le tour est joué !
PB2100441
Pour une tapée de cookies:
150 g de beurre
150 g de sucre
175 g de farine à gateau
30 g de cacaoPB2100461
80 g de chocolat à 70%, concassé
50 g de noisettes en poudre
50 g de noix de cajou concassées

Mélanger le beurre pommade et le sucre d'une part. La farine, le cacao, les noisettes, les noix et le chocolat, d'autre part.PB2100501 Mélangez tout ensemble et formez un boudin, que vous mettez à durcir une demi heure au moins, au frigo.

Coupez votre boudin en rondelles et enfournez une dizaine de minutes à 180°C, en surveillant, tout de même.

Ooouuuufffff ! Ca a marché. Ca n'a pas attaché -bon, entre temps, j'avais culotté mon tapis de cuisson aussi, ça a surement aidé. La cuisson était bien, surtout quand on les a laissés refroidir parce qu'on en avait marre de se brûler la langue au quatrième degré !
PB2100761