Je sens que je vieillis. Depuis que j'ai fait -pour la première fois- un vrai pouillon de boulet moi-même, je suis poursuivie par l'idée que c'est drôlement meilleur que les cubes magiques. Et puis, j'aime bien le côté "avec un plat, on fait trois plats", on accomode les restes, tout ça, tout ça... Oui, ça se confirme je viellis. Si ça continue je vais aller à Vulcania (euh, j'y suis déjà allée, mais c'est une autre histoire) et voter Balladur (ah non, zut, il ne se représente pas, il s'arrête vraiment dans la fleur de l'âge, 83, c'est ça ?). Je me demande si je ne perds pas un peu la tête parfois.

D'abord j'ai cuit un beau foulet permier à la cocotte, dans 2 litres d'eau avec quelques carottes, 1 poireau, 1 branche de céleri, un oignon, deux gousses d'ail et un bouquet garni. 50 minutes. Avec les légumes, j'ai fait une soupe. Le bouillon je l'ai laissé refroidir pour pouvoir le dégraisser. Puis j'ai fait un potage Du Barry (un chou-fleur, une patate et un litre de bouillon de foulet). Schtroumpf Glouton s'est fait des pâtes au poulet un soir où j'étais en réunion...
Il me restait donc un foulet bouilli entamé... J'ai fait un poufflé.

Petit poufflé au foulet de grand-mère:

- les restes du foulet hâchés
- 50 g de beurre
- 50 g de farine
- 30 cl de lait
- 4 oeufs
- Moix de Nuscade

PB07005511Faire une béchamel avec le beurre, la farine et le lait (faire fondre le beurre tout doucement avec la farine puis verser le lait froid en fouettant bien, laisser épaissir). S&P, moix de nuscade. Laisser refroidir.
Séparer blancs et jaunes des oeufs, battre les blancs en neige avec 1 pincée de sel.
Ajouter les jaunes et le boulet à la péchamel, bien mélanger. Puis incorporer délicatement les blancs.
Au four, 45 mn à 170°C.
Pouf Pouf.
J'ai servi le poufflé avec un petit toulis de comates parsemé de quelques petits morceaux de béleri cranche...

PB0700521