PB1300831Depuis que je feuillette le livre sur les terrines, je n'arrête pas de faire des cakes. Enfin, de toutes façons, j'ai toujours eu tendance à faire des cakes pour un oui ou pour un non, tout le monde vous le dira...
Pour celui-ci, j'ai procédé à peu près comme pour un programme politique -z'avez remarqué, c'est hyper tendance la politique en ce moment, comme quoi tout peut arriver. Je me suis réunie avec moi-même et j'ai fait le point avec toutes mes sensibilités internes. Pour la pâte de base, je me suis inspirée à la fois de celle d'AnneE de Station gourmande dans son esstraordinaire cake aux pruneaux et de celle de Sophie Dudemaine. Premier principe politique: un socle consensuel.
Pour la garniture, je mûrissais une idée depuis longtemps déjà, souvenez-vous du rhumtopf* du mois d'août. Ca c'est le petit plus, la petite nouveauté: les fruits nés en été, mûris pendant de longs mois, mais qui ont su garder de bonnes joues roses, féminines, et qui révèlent toute leur puissance à l'automne. Deuxième principe politique: faire du neuf avec du vieux (de la neuve avec de la vieille)
Enfin, j'ai eu un grave conflit avec un courant dissident au sujet de l'assaisonnement: pour moi-même j'aurais bien chargé en 5 épices, en suivant l'idée géniale d'Anaïk dite Le Confit, mais sur mon aile, mon Schtroumpf était anti-pain d'épices. J'ai donc fait ce cake deux fois pour trouver le bon dosage. Troisième principe politique: procéder  par ballon d'essai et métisser les idées.
Je ne sais pas bien où tout cela va nous mener en 2007... En attendant, qu'est-ce qu'on se régale !
PB1300771
Pour un petit cake arranzé:
2 oeufs, 100 g de farine à gâteau, 80 g de sucre roux, 2 càS de beurre fondu, 1 cac de 5 épices.
3 louches de fruits d'été à l'alcool, 1 sachet de sucre vanillé, quelques lanières de zest d'orange bio.

Laissez frémir les fruits alcooliques avec le sucre vanillé jusqu'à évaporation complète de l'alcool.
Préparez l'appareil: oeufs + sucre, farine + 5 épices, beurre, pincée de sel.
Mélangez la moitié des fruits avec l'appareil. Versez dans le moule à cake. Ajoutez le reste des fruits sur le dessus (ce que je n'ai pas fait la première fois, donc on ne le voit pas sur les photos, mais c'est mieux de procéder ainsi).
Enfournez à 190°C pour un petit quart d'heure. Puis ajoutez le zest d'orange en lanières sur le dessus.
Réenfournez à 170°C pour 20 mn.
PB1300901 PB1301101
Suggestion de présentation: vous pouvez servir le cake avec la glace figue-cannelle de Môssieur Picard©.

* Au sujet du rhumtopf: il faut que je rectifie certaines choses par rapport à la recette que j'avais posté au mois d'août. D'abord, c'est définitivement meilleur avec du vrai rhum. L'alcool pour fruits, c'est une arnaque. Ensuite, je ne l'ai pas assez sucré. Pour une recette comme celle-ci c'est parfait, parce que du coup on peut laisser réduire sans mourrir d'hyperglycémie. Mais les fruits alcooliques ne sont pas bons à manger tels quels. Sans doute faudrait-il doubler la quantité de sucre de canne que j'ai indiquée. Quatrième principe politique: faire des compte-rendus de mandat !